1975

PERE UBU naît à Cleveland (Ohio, USA) sur les cendres de ROCKET FROM THE TOMBS, le précédent groupe de David Thomas ( chant) et de Peter Laughner (guitare). Tim Wright, l'ingénieur du son de ROCKET, apprend et prend la basse. Scott Krauss (batterie), Allen Ravenstine (synthétiseur) et Tom Herman (guitare) complètent la formation.

La méthode PERE UBU est rapidement mise au point :

Le "projet" PERE UBU poursuit en fait l'ambition développée par ROCKET FROM THE TOMBS durant les années 1973 - 1975 : révolutionner la musique rock. Sur cette période, dans une interview au magazine français Jade, en 1997, David Thomas déclare : "Le fait de vivre de la musique n'était pas ce qui nous préoccupait. Nous étions portés par l'idée que nous avions une mission à accomplir : révolutionner la musique. Il était clair pour nous que nous étions uniques tout comme les gens et les groupes que nous fréquentions à Cleveland l'étaient. Nous étions persuadés d'être au bon endroit au bon moment pour que s'accomplisse notre destinée. On avait vu le rock sortir d'une sorte d'adolescence pour approcher une certaine maturité vers la fin des années 60. Il était devenu plus expressif, capable d'aborder de façon complexe la question de la condition humaine. Nous étions à ce point précis de l'Histoire et désormais un projecteur était braqué sur nous. C'était maintenant à nous de prendre le flambeau des mains de nos aînés et de mener le rock à son destin glorieux : devenir une forme d'art. La littérature était morte, le jazz était mort, la sculpture et la peinture étaient mortes après avoir connu leur apogée. Une nouvelle forme d'art était née, inouïe et profondément expressionniste. Bien que nous ayons confiance en nous, nous étions aussi conscients que personne ne s'en rendrait compte. Nous ne nous faisions aucune illusion dès le début : nous allions changer la face de la musique, mais personne ne le saurait."
En septembre, le groupe sort son premier simple, 30 seconds over Tokyo/Heart of Darkness, sur son propre label, Hearthan Records (HR 101). Avant de réaliser le pressage du disque, leur fournisseur renvoie la bande en indiquant qu'il y a énormément de bruit de fond tout du long. Le groupe doit le convaincre que ce "bruit" est intentionnel !
A la fin de l'année, Allen quitte le groupe. Il est remplacé par Dave Taylor qui a la chance de posséder le même rare synthétiseur analogique, un EML. La production de cette machine a été vite abandonnée par le constructeur qui a préféré se tourner vers le marché plus lucratif des satellites militaires.

1976

Le second simple du groupe sort en mars. Final Solution/Cloud 149 paraît toujours sur leur label qui s'appelle désormais Hearpen (HR 102).
Le groupe entre alors dans une période de remaniement. Peter Laughner est en plein processus d'auto-destruction et Tim et David souhaitent qu'il quitte le groupe. Ce qu'il fait en juin. Il mourra en 1977. Allen reprend sa place. A la fin de l'été, le départ de Tim est compensé par l'arrivée de Tony Maimone.
Jusqu'à l'été 1977, PERE UBU joue pratiquement toute les semaines dans un bar à marins de Cleveland, The Pirate's Cove, partageant la scène avec des groupes locaux ou en tournée. Parution du troisième simple Street Waves/My Dark Ages" (HR 103).

1977

Cette année là, Cliff Burnstein, directeur artistique chez Mercury Records fait la tournée des magasins de disques indépendants à la recherche de sang neuf. Il tombe sur le troisième simple du groupe. Il contacte David Thomas, ce que fait en parallèle une autre maison de disque, Chrysalis Records. Mercury emporte le morceau et signe PERE UBU sur un label spécialement créé pour l'occasion, Blank Records.
En août, parution du dernier simple chez Hearpen : Modern Dance/Heaven (HR 104).
Le groupe enregistre son premier album The Modern Dance aux Studios Suma avec Ken Hamann à la production.

1978

Le disque sort en janvier et le groupe part en tournée aux Etats-Unis puis en Europe. L'album se vend peu mais influence une génération entière de musiciens.
A son retour à Cleveland, PERE UBU reprend les répétitions et les séances d'enregistrement, toujours avec l'aide de Ken Hamann. Elles donneront naissance au second album du groupe Dub Housing en novembre, sorti cette fois sur Chrysalis. Pour beaucoup de personnes, c'est un chef d'œuvre.
Tournée intensive en Europe.

1979

L'année commence par un concert à la 1st International Garage Exhibition. C'est là que naîtra l'idée de musique "avant-garage".
Le groupe entre de nouveau en studio avec Ken Hamann pour le troisième album, New Picnic Time. Mais, rien ne va plus ! Personne ne semble parler le même langage. Tom, frustré quitte le groupe après une dernière tournée d'été aux USA qui se termine par un concert dans un immense hall à San Diego devant … 5 personnes ! L'album sort en septembre. David et Allen rencontrent Mayo Thompson, guitariste du groupe THE RED CRAYOLA. Il rejoint PERE UBU.

1980

Art Of Walking, le quatrième album du groupe, est enregistré au début de l'année. C'est Paul Hamann qui aide à la production. Il sort sur le label britannique Rough Trade Records. Acclamé par les uns, dont Chris Cutler du New Musical Express et futur membre du groupe, il est totalement rejeté par les autres, jugé trop expérimental, trop destructuré, trop fouilli. Il reste la meilleure vente de la période "historique" aux USA. A contrario de l'album, les tournées de cette époque sont plutôt "orientées pop" avec, notamment, une version typée "Motown" de "Not Happy". Les deux faces de PERE UBU, Art et Pop, sont parfaitement conciliées.

1981

En février, un nouveau simple parait chez Rough Trade, Not Happy/Lonesome Cowboy Dave. 390° Of Simulated Stereo, premier album de la série des "live official bootlegs" sort en mars chez le même label.
David Thomas enregistre son premier album solo au printemps. Intitulé "Sound Of The Sand", il sort en octobre sur le label Rough Trade.
Scott Krauss quitte le groupe. Il est remplacé par Anton Fier. Puis de nouveau des troubles traversent le groupe. Des divergences musicales deviennent des différends personnels. Cela plombe l'enregistrement du nouvel album Song Of The Bailing Man, produit par Adam Kidron. Une misérable tournée américaine hivernale aggrave la situation.

1982

Fin de l'enregistrement du nouvel album. Juste avant la sortie du disque, le groupe se sépare en février.
Fin de la période "historique" et début des projets solos.

1981/1986

Durant cette période, David Thomas sort six albums accompagné par différents musiciens réunis sous le nom de PEDESTRIANS puis de WOODEN BIRDS. En 1986, les WOODEN BIRDS sont composés de Tony Maimone, Allen Ravenstine, Chris Cutler (batterie) et Jim Jones (guitare).
La tournée européenne de 1986 et l'album "Blame The Messenger", qui sortira en janvier 1987, font irrésistiblement penser à PERE UBU. Est-ce PERE UBU ? C'est PERE UBU décide le groupe !

1987

Dave Bates, directeur artistique chez Phonogram/UK, et grand fan de PERE UBU, signe le groupe sur Fontana Records. C'est le début des "années Fontana" qui seront marquées par la recherche de la chanson pop ultime au sens "pere-ubuesque" du terme. Scott Krauss rejoint le groupe qui dispose dorénavant de deux batteurs.
En novembre, le groupe enregistre son nouvel album dans son antre de Cleveland, Suma, avec Paul Hamann.

1988

L'album The Tenement Year sort en mars. Le son PERE UBU est bien de retour. Le groupe tourne en Europe, avec ses deux batteurs, puis entreprend l'enregistrement du disque suivant Cloudland. Pour le groupe, il s'agit avant tout de faire quelque chose de nouveau, jamais tenté auparavant.
Plusieurs producteurs officient. Stephen Hague, lui aussi grand fan et habituellement producteur des PET SHOP BOYS ou de NEW ORDER, supervise quatre titres. Paul Hamann en prend en charge onze dont deux avec Dave Meegan. Daniel Miller et Rico Conning s'occupent des deux derniers.

1989

L'album sort en mars. Le virage "pop" est bien pris ! Mais PERE UBU reste PERE UBU grâce notamment à la voix étonnante de David Thomas, les gazouillis du synthétiseur et la force de la section rythmique. Un simple sort avec deux remixes "dance" de Love Love Love. Il s'agit d'un ancien titre, "I Can't Believe It", largement retravaillé. Certains fans de la première heure peuvent être désagréablement surpris. Tant pis pour eux ! Les ventes ne suivent pas.
Fatigué des tournées et de la musique, Allen quitte le groupe à la fin de l'année. Il devient pilote de ligne !

1990

Eric Drew Feldman (synthétiseur, claviers), ex-bassiste du CAPTAIN BEEFHEART, remplace Allen Ravenstine. Le groupe commence à enregistrer des démos. Puis, Chris Cutler, impliqué dans de nombreux projets musicaux, doit faire un choix : il quitte PERE UBU. Gil Norton (PIXIES) produit l'album suivant, Worlds In Collision. L'enregistrement est douloureux. Des conflits surgissent, dus, pour l’essentiel, à une mauvaise communication entre les musiciens.

1991

Parution de "Worlds In Collision". Les relations sont tendues avec la maison de disques américaine, Mercury. C'est Fontana, leur label anglais, et les dons des fans qui financent la tournée US, en première partie des PIXIES.

1992

"Worlds In Collision" est nommé "album de l'année" par la Stereo Review aux USA. Départ d'Eric Drew Feldman qui a choisi d'enregistrer avec Franck Black (ex-PIXIES).
Le groupe entre en studio à quatre, sous la houlette d'Al Clay pour le quatrième album chez Fontana, Story Of My Life. C'est la dernière collaboration avec un producteur "étranger" au groupe.

1993

Parution en janvier de l'album. En avril, Tony Maimone, figure historique, quitte PERE UBU pour rejoindre le groupe THEY MIGHT BE GIANTS. Il est remplacé par Michele Temple. Le groupe se retrouve à cinq avec l'intégration de Garo Yellin (violoncelle électrique), chargé de remplir l'espace laissé libre par l'absence de synthétiseur.
Depuis le début du contrat, Fontana a donné des moyens importants d'enregistrement au groupe mais n'en récolte pas les fruits. C'est la fin des "années Fontana".

1994

De nouveau sans contrat, PERE UBU projette de sortir un tribute au "grand album perdu" des BEACH BOYS, "Smile". Des démos sont enregistrés sous le titre "Songs From The Lost LP". Ce projet n'ira pas plus loin.
Scott Krauss quitte à nouveau le groupe. Garo Yellin suit. Il est remplacé par Robert Wheeler (synthétiseurs). L'enregistrement du nouvel album a déjà commencé. C'est le premier album produit par David Thomas. Scott Benedict assure les parties de batterie que Krauss n'a pas pu enregistrer. Mais il ne restera pas dans le groupe.
Au cours de l'année, les cinq albums de la période historique font l'objet d'un transfert digital réalisé par David Thomas et Paul Hamann au studio Suma.

1995

L'album paraît en août sous le titre Raygun Suitcase. Il sort chez Cooking Vinyl Records en Grande Bretagne et Tim Kerr Records aux USA. Il est élu album de l'année par la Review's Editors.
Steve Mehlman prend la batterie au sein du groupe. Pour des raisons de santé, Jim Jones ne participe plus aux tournées de PERE UBU. Tom Herman réintègre le groupe.

1996

Sorti en janvier de "Erewhon", premier album de DAVID THOMAS AND TWO PALE BOYS. Les TWO PALE BOYS sont Andy Diagram (trompette, électronique) et Keith Moliné (guitare).

1998

C'est un groupe stabilisé depuis août 1995 qui enregistre Pennsylvania, 11ème album studio. PERE UBU est : David Thomas (chant), Tom Herman (guitare), Robert Wheeler (synthétiseur EML, theremin), Michele Temple (basse) et Steve Mehlman (batterie). Jim Jones participe aux séances d'enregistrement. L'album sort en février.

2001

Sur plusieurs mois, le même groupe enregistre un nouvel album. Le titre de travail est "Radioschacking America". Jim Jones participe aux séances. David Thomas termine l'enregistrement des voix en octobre. Le mixage est finalisé en novembre.

2002

Le 1er février sort sur Hearpen une compilation de ROCKET FROM THE TOMBS, le groupe pré-ubu. Intitulée "The Day The Earth Met The Rocket From The Tombs", elle comprend 19 titres issus de répétitions et de concerts.
Le nouvel album de PERE UBU, finalement intitulé St Arkansas, parait lui le 20 mai en Europe chez Glitterhouse Records, le 26 au Japon (Bomba Records) et le 16 juin aux Etats-Unis (SpinArt Records). Les critiques sont excellentes et ... l'album aussi ! Mojo, magazine anglais, écrit :il est difficile de trouver un groupe actif plus important aujourd'hui.
Une tournée de 11 dates appelée "The Mighty Road Tour" démarre aux Etats-Unis en septembre. A l'occasion, le label américain Smog Veil sort un simple vinyle Slow Walking Daddy/Sad.Txt (live). Le 9 octobre 2002 au Royal Festival Hall de Londres, le groupe accompagne "live" la projection en 3D du film classique de science fiction "It Came From Outer Space". A cette occasion, il se produit dans une formation originale avec Jim Jones, Robert Wheeler, Michele Temple, Chris Cutler et David Thomas.

2003

"The Mighty Road Tour" reprend en février et s'attaque à la partie ouest des USA (11 concerts). Il démarre à Los Angeles avec le festival "Disastodrome" organisé sur 3 jours, du 21 au 23 février. Le premier soir, appelé "Caligari's Diner", voit Linda Thompson rejoindre pour un concert unique David Thomas et ses Two Pale Boys. L'opéra "Mirror Man" est joué le deuxième jour. C'est à une reformation de ROCKET FROM THE TOMBS qu'ont droit les spectateurs lors de la troisième soirée intitulée "Custodians of the Avant Garage". David Thomas, Cheetah Chrome, Craig Bell et pour l'occasion, Richard Lloyd (ex-Television) ainsi que Steve Mehlman, fournissent une prestation que les heureux présents ne sont pas près d'oublier. PERE UBU clôture le festival. Le groupe voyage ensuite de San Diego (Colorado) à San Fransisco en passant par Tucson, Denver, Salt Lake City ou encore Portland. A Seattle, le 5 mars, PERE UBU réédite la performance du Royal Festival Hall en accompagnant la projection du film "It Came From Outer Space".
En juin puis novembre et décembre, ROCKET FROM THE TOMBS tourne aux Etats-Unis. Un album est enregistré "live dans le studio". Intitulé "Rocket Redux", il est vendu lors des concerts de la fin d'année

2004

"Rocket Redux" fait l'objet d'une sortie commerciale le 24 février sur Smog Veil aux Etats-Unis, Glitterhouse en Europe et Bomba au Japon.
En mars sort en Europe le troisième album de DAVID THOMAS AND TWO PALE BOYS "18 Monkeys On A Dead Man's Chest" (Glitterhouse / GRCD 596). Une tournée européenne suit entre mai et septembre. Les Etas-Unis voient les 3 hommes live en octobre au moment de la sortie US du disque sur le label Smog Veil.
Le 22 juillet, à New York, PERE UBU assure live la bande-son du film muet de Roger Corman, "X, the Man With X-Ray Eyes". Pour l'occasion, le groupe est composé de David Thomas, Michele Temple, Tony Maimone, Robert Wheeler et Chris Cutler. Avec un certain succès, le même principe est repris avec le film "It Came From Outer Space" lors d'une tournée anglaise de 7 dates en novembre.

2005

Courte tournée française de DAVID THOMAS & TWO PALE BOYS en mars/avril. Le 31 mars, le groupe se produit à Paris dans un Nouveau Casino enflammé.
Un mixage de The Modern Dance en son Surround 5.1 est réalisé par Chris Haynes en juin. David Thomas déclare que c'est dans ce format que l'on se rapproche au mieux des intentions du groupe au moment de l'enregistrement. David Thomas et Paul Hamann s'occupent d'une nouvelle mastérisation du mixage original en format DVD-Audio et CD en août au studio Suma.
En juillet, le départ du guitariste historique, Tom Herman, est annoncé. Il est remplacé par Keith Moliné (Two Pale Boys).
Le 26 août, David Thomas se produit avec Rodolphe Burger (ex-Kat Onoma) sur la scène du festival "Rochefort en Accords" à Rochefort/Mer.
Une tournée européenne de PERE UBU a lieu en septembre, sans date française. Intitulée "Live Free or Diet Program", elle marque le 30ème anniversaire du groupe. Des projections vidéos accompagnent le groupe sur scène. PERE UBU est alors : David Thomas (chant), Keith Moliné (guitare), Robert Wheeler (synthétiseur EML, theremin), Michele Temple (basse) et Steve Mehlman (batterie). Une tournée "classique", sans les projections, suit au Royaume-Uni. En novembre, le groupe, dans cette nouvelle formation, entre en studio pour enregistrer le nouvel album dont le titre de travail est "Electricity".

2006

La fin de l'enregistrement du nouvel album est annoncé le 6 février. On trouve parmi les collaborateurs invités Rodolphe Burger, Jack Kidney, Robert Kidney et Andy Diagram. L'album finalement intitulé Why I Hate Women sort le 19 septembre. Il est salué par l'ensemble de la critique rock. Gilles Garrigos n'hésite pas à écrire, avec raison, dans le numéro d'octobre du magazine français Rock & Folk : Joyau noir et incandescent et sans contexte un sommet de l'oeuvre ubuesque. Une merveille.
Silverline Records sort en juillet un Dual-Disc avec les trois différentes mastérisations de The Modern Dance réalisés l'année précédente.
Le groupe tourne en Europe en octobre et aux Etats-Unis en novembre.

2007

Les quatre albums de la "période Fontana" font l'objet d'une réédition chez Mercury/Universal en avril. Ils bénéficient de bonus tracks, faces B de simples et titres rares ou inédits.
Après quelques dates aux USA, retour du groupe en Europe pour une tournée en avril et mai.
Le groupe lance son propre site de téléchargement, hearpen.com, véritable mine d'or musical.

2008

Le 15 février, une nouvelle tournée européenne débute à Villejuif, près de Paris, où le groupe se produit dans le cadre du festival "Sons d'Hiver". Neuf dates suivent au Portugal, en Allemagne, Belgique et Hollande. Le mois de mars se termine par une mini-tournée aux USA.
Les 24 et 25 avril, le groupe présente à Londres Bring Me The Head Of Ubu Roi, une adaptation signée David Thomas de la pièce d'Alfred Jarry (Ether Festival, Queen Elisabeth Hall). Dix nouveaux morceaux sont créés et proposés au public. Des films d'animation signés des Brothers Quay accompagnent les musiciens/acteurs. La première soirée se déroule dans un presque-chaos ubuesque irrésistible, la deuxième est plus calme. Le groupe enregistre la musique du spectacle aux studios Suma entre janvier et septembre.
The Modern Dance (masterisation de 2005) et Dub Housing, dans une nouvelle mastérisation, font l'objet d'une nouvelle édition chez Cooking Vinyl, respectivement en juillet et novembre.

2009

Un scénario audio né dans le cadre d'un projet d'adaptation de Bring Me The Head Of Ubu Roi en un film dirigé par les Brothers Quay débouche sur une seconde version de l'adaptation. Elle est enregistrée sous le nom de The Radio Play et comprend tous les dialogues, titres et animations sonores.
Gagarin (électronique), auravant sonorisateur sur les tournées européennes du groupe et qui participe depuis le début au projet "Bring Me The Head Of Ubu Roi", intégre officiellement le groupe.
L'album issu du spectacle est finalement intitulé Long Live Père Ubu! et sort chez Cooking Vinyl le 14 septembre 2009. Une tournée eurpéenne suit. Elle démarre à Londres le 25 septembre, passe par Paris le 27 où le concert est magnifique et se termine le 12 octobre à Budapest.
Fin septembre, le label de Chris Cutler, ReR Megacorp, sort un album live du groupe, London Texas. Ce disque propose onze titres du fabuleux concert enregistré au Mean Fiddler de Londres le 16 mars 1989. Il s'agit du premier show avec Eric Drew Feldman et du dernier avec la formation à deux batteurs, juste avant le départ de Chris Cutler.
Le 5 octobre, le label Cooking Vinyl réédite le coffret Datapanik In The Year Zero dans une version allégée mais remastérisée.
Le festival de théâtre de Reims (France) "Scènes d'Europe" invite le groupe à présenter Long Live Père Ubu! The Spectacle le 16 décembre.

2010

En début d'année, le groupe annonce travailler sur le prochain album. Le projet est intitulé Lady From Shangai. Le groupe est alors composé de David Thomas (chant), Keith Moliné (guitare), Robert Wheeler (synthétiseur EML, theremin), Michele Temple (basse), Steve Mehlman (batterie) et Gagarin (effets électroniques, claviers).
Courte tournée anglaise de 5 dates entre le 20 et le 27 février pour présenter Long Live Père Ubu! The Spectacle. Le concert londonien du 25 fait exception puisqu'intitulé Pere Ubu : The First & The Last, le groupe présente en intégralité et en deux sets le premier album The Modern Dance et, à date, ce qui est le dernier Long Live Pere Ubu!.
Le 5 mars, Pere Ubu fête les 10 ans du Beachland Ballroom de Cleveland en y jouant en intégralité le premier album et quelques titres des premiers simples. Tom Herman est à la guitare. Le show est intitulé The Annotated Modern Dance.
En mars, Cooking Vinyl réédite dans leur mastérisation de 2008 les albums The Art Of Walking, qui a même droit à une version "Director's Cut" et Song of The Bailing Man.
La première américaine de Long Live Pere Ubu, The Spectacle a lieu au Poisson Rouge de New York City le 28 mars.
Un nouveau single de Rocket From The Tombs sort le 6 avril. Les deux titres sont I Sell Soul et Romeo & Juliet (Hearpen Records, HR150). Au cours de l'été, le groupe finalise un premier véritable album studio intitulé Bar Fly dont la sortie est annoncée pour le printemps 2011.
Le 2 décembre, et pour la première fois dans son histoire, Pere Ubu met à disposition des fans 3 démos de titres du futur album en cours d'enregistrement sur son site de téléchargement hearpen.com.

2011

Le groupe continue de travailler sur le futur album, Lady From Shanghai, et ces "travaux-en-cours" sont proposés par le site Hearpen.com au cours des premiers mois de l'année.
Le 12 février, David Thomas & ses Two Pale Boys accompagnent une projection du film de série B réalisé en 1962 par Herk Harvey, Carnival Of Souls, au Café Oto de Londres.
Le 19 mars, Pere Ubu présente à nouveau The Annotated Modern Dance au Beachland Ballroom (Cleveland), toujours avec Tom Herman. Mais c'est avec Keith Moliné que le groupe tourne en mai en Europe avec le même concept. La tournée intitulée Modern Dance May débute à Düsseldorf (Allemagne) le 11, passe par Paris le 15 (Batofar) et se termine à Barcelone (Catalogne) au Primera Festival le 27.
L'album de Rocket From The Tombs, Barfly, sort le 5 septembre en Europe et le 13 aux USA.

2012

En avril, le groupe annonce la fin de l'enregistrement de l'album Lady From Shanghai. David Thomas parle alors d'un album très spécial qui ouvre une nouvelle période dans l'histoire du groupe. Aucune date de sortie n'est annoncée.
En mai, une tournée d'une quinzaine de dates de Rocket From The Tombs est programmée en Europe. De sérieux soucis de santé de David Thomas contraignent le groupe à en annuler les deux tiers.
The Book Of Hieroglyphs, le premier livre signé David Thomas, parait en septembre.
Le weekend des 20 et 21 octobre, Rocket From The Tombs enregistre un simple. Au menu, une reprise de Strychnine des Sonics. Le disque ne sortira jamais mais l'enregistrement sera utilisé pour l'album Black Record en 2015.
En novembre, Fire Records annonce la sortie du nouvel album, Lady From Shanghai pour le 7 janvier 2013.

2013

Le 7 janvier 2013, Lady From Shanghai sort chez Fire Records (GB) sur supports cd et vinyle. Les critiques anglo-saxonnes sont dithyrambiques alors que la presse française reste muette ou se montre peu emballée. Le groupe tente sur cet album de régler son sort à la danse. Briser l'hégémonie de la danse. Rester debout est le slogan de cette excellente affaire. Un livret d'une centaine de pages, intitulé Chinese Whispers accompagne la sortie du disque et fait office de notes de pochette. Ecrit par David Thomas, il raconte la génèse de l'album et inclus les textes des chansons.
Une tournée anglaise de 11 dates a lieu entre les 13 et 23 avril. Elle débute à Brighton et s'achève à Londres. Du 19 juin au 5 juillet, c'est l'Europe qui est visitée (15 concerts en Italie, Suisse, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, République Tchèque et France). La tournée se termine dans le cadre du MIMI Festival à Marseille où le groupe joue à l'Hopital Caroline des Iles du Frioul.
Le 13 juillet, à Londres, c'est au tour de Pere Ubu d'accompagner une projection de Carnival Of Souls.
Le 4 août, Tim Wright, le bassiste d'origine du groupe et qui a également fait partie des new-yorkais de DNA, décède d'un cancer à l'âge de 63 ans.
Dès août, le groupe est de retour en studio dans une structure assez éclatée. Trois titres "work-in-progress" (Visions Of The Moon, Drag The River et Road To Utah) paraissent le 10 septembre sous le nom Beep Fiction! sur le site hearpen.com. Ils sont basés sur les improvistaions réalisés au cours du concert londonien du 13 juillet précédent. Il faut noter la forte implication du clarinettiste Darryl Boon dans ce premier jet auquel participent également David Thomas (voix, xiosynth), Keith Moliné (guitare) et Gagarin (électronica).
Une tournée US de 17 dates est programmée du 6 au 22 septembre dans le Nord et l'Est des Etats-Unis, de Raleign à Bloomington en passant par Nashville, Philadelphie, New York, Cleveland etc... avec deux concerts au Canada (Montréal, Toronto). Juste avant la tournée, le groupe se retrouve dans une situation ubuesque. Les deux citoyens anglais de la formation, Keith Moliné et Gagarin, n'obtiennent pas de visa. Il apparaît que le groupe ou ses membres à titre individuel doivent prouver qu'ils sont de "classe mondiale" ou qu'ils ont une réputation internationale respectable ! Le groupe décide alors de maintenir la tournée dans une version recomposée. Dave Cintron, un guitariste de Cleveland, prends la place temporairement Keith Moliné. Gagarin, le deuxième homme aux synthés, n'est pas remplacé.
Alors que le travail en studio se poursuit, le groupe se lance en novembre dans une nouvelle tournée européenne dans une version totalement inédite et tout à fait temporaire : David Thomas (voix) est accompagné de Steve Mehlman (batterie), Keith Moliné (guitare), Gagarin (effets électroniques) et Darryl Boon (clarinette). C'est le Visions Of The Moon Tour. Cette troupe de choc, selon l'expression de David Thomas, n'interprète sur scène que des nouveaux titres, sauf deux, et improvise. Les deux anciens titres, The Modern Dance et Heart Of Darkness apparaissent dans des versions radicalement différentes. La tournée mène le groupe de Turin (Italie) le 1er novembre à Dublin (Irlande) le 14. Une expérience extraordinaire dont nous trouvons une trace sonore sur un album appelé Visions Of The Moon mis à disposition en téléchargement sur le désormais fameux et indispensable site Hearpen.com. C'est dans cette même formation que le groupe se produit à Troyes (France) le 31 octobre chez le graphiste Alex Horn pour un Living Room Concert.
En décembre, la version "américaine" du groupe, avec Dave Cintron mais toujours sans Keith et Gagarin, visite la côté ouest des Etats-Unis ; du 12 au 19, de Portland à San Diego, en passant par Seattle, Vancouver (Canada), San Fransisco et Los Angeles.

2014

Le 15 février, Pere Ubu se produit pour un concert unique à Créteil (France) dans le cadre du festival Sons d'Hiver. Francetv filme et diffuse en direct le concert sur le site Culturebox.
Le début de l'année est aussi marqué par la poursuite des sessions du nouvel album, désormais nommé Carnival Of Souls. Tout début mai, le projet est bouclé et la quasi-totalité des titres ont pour base les morceaux joués en Europe en novembre 2013. A cette même époque, Darryl Boon intégre officiellement le groupe.
Rocket From The Tombs entre à son tour en studio fin avril pour enregistrer un nouvel album.
Carnival Of Souls paraît le 8 septembre sur le label Fire Records. Comme pour l'album précédent, il est accompagné d'un livre signé David Thomas, COGS, The Making Of Carnival Of Soul.
Une tournée anglo-ibérique, le COGS Tour v.1.0 a lieu du 12 novembre (Leicester/GB) au 6 décembre (Vigo/Portugal). Elle passe entre autres par Manchester, Bristol, Glasgow, Leeds, Londres, Barcelone, Madrid et Lisbonne. Le groupe assure sa propre première partie sous le nom The Pere Ubu Moon Unit. A cette occasion, il reprend le principe de performance en partie improvisée du Visions Of The Moon Tour.
Avant ça, le 12 septembre, The Pere Ubu Film Group, pour cette fois composé de Keith Moliné, Gagarin, Darryl Boon et David Thomas, accompagne la projection du film Carnival Of Souls lors de L'Etrange Festival sur la scène du Forum des Images à Paris.
David Thomas et le groupe font leurs premiers pas au musée à l'occasion de l'exposition Art In Pop proposée par le Centre National d'Art Contemporain - Le Magasin de Grenoble (38) du 11 octobre 2014 au 4 janvier 2015 l'exposition . Organisée en une succession de salles dédiées à des individualités ou des thèmes autour des liens entre musique et autres pratiques artistiques, elle comprend des espaces consacrés à Malcom McLaren, Captain Beefheart/Don Van Vliet, Genesis P. Orridge, Alan Vega, Daniel Johnston ou encore Mayo Thompson/Red Crayola. La carrière de David Thomas et Pere Ubu occupe 16 m². L'ensemble du parcours, depuis Rocket From The Tombs en 1973 jusqu'à nos jours avec Carnival Of Souls, est balayé à travers les pochettes de disques, dossiers de presse, photos, affiches, journaux et objets promotionnels. C'est l'occasion de voir également les travaux-en-cours-de-progression d'Alex Horn pour le site hearpen.com et les deux derniers albums du groupe.

2015

Le COGS Tour v.1.1 prend son envol à Paris le 27 janvier (La Maroquinerie) et se termine le 21 février en Italie (Ravenna), soit 25 dates sur le continent européen. The Pere Ubu Moon Unit reprend du service pour assurer la première partie. A cette occasion, Fire Records sort le premier jour de la tournée un disque live de cette entité ubienne sobrement intitulé The Pere Ubu Moon Unit. Il a été enregistré à Leeds lors de la tournée de l'automne 2014. D'abord uniquement vendu lors de ce COGS Tour v.1.1, il est mis dans le commerce le 2 mars.
A l'occasion du Record Store Day du 18 avril 2015 et pour fêter les 40 ans du groupe, Fire Records met en vente le coffret rétrospectif Elitism For The People sur le marché européen et en quantité limitée. Le coffret, vinyle, couvre les années 1975 à 1978 et comprend dans des versions remasterisées les deux premiers albums du groupe, une compilation des singles hearpen et un extrait d'un concert de l'époque, enregistré à New York le 15 février 1977. Seconde sortie commerciale avec notamment ouverture au marché américain le 21 août 2015. A cette même date, The Modern Dance et Dub Housing font l'objet d'une sortie individuelle sur support cd, vinyle et digital.
En juillet, Pere Ubu se produit pour quelques dates en Angleterre ainsi que le 26 à Wroclaw en Pologne. Le 9 octobre, David Thomas And Two Pale Boys se produisent sur la scène du festival C'est Dans La Vallée organisé par Rodolphe Burger à Sainte-Marie-Aux-Mines (Haut-Rhin).
Le nouvel effort studio de Rocket From The Tombs, Black Record, sort le jour des sanglants attentats de Paris, un funeste vendredi 13 novembre. Une tournée mondiale s'en suit. Elle parcourt les Etas-Unis du 1er décembre (Chicago) au 8 (Boston) avant de rejoindre l'Europe, du 11 (La Haye/Pays-Bas) au 16 décembre (Fontenay-Sous-Bois/France).

2016

Début janvier, le groupe indique que son nouveau projet d'album est lancé. Le titre de travail est Twenty Years In A Montana Missile Silo.
Fire Records annonce la sortie fixée au 18 mars du second coffret vinyle rétrospectif. Intitulé Architecture Of Language 1979-1982, il couvre la seconde partie de la période historique avec les 3 albums New Picnic Time, The Art Of Walking et Song Of The Bailing Man. Ils sont accompagnés d'un quatrième disque de titres rares ou versions alternatives, Architectural Salvage.
The Coed Jail! Tour accompagne cette sortie et parcourt l'Europe du 22 mars (Manchester/Angleterre) à Bruges (Belgique). Il passe par la France pour trois dates : le 5 avril à Marseille, le 6 au Mans et la 7 à Paris. Tom Herman (guitare) reprend du service et le reste de la bande est composé de David Thomas (Qui d'autre ?), Michele Temple (basse), Robert Wheeler (synthétiseurs, theremine, etc..) et Steve Mehlman (batterie). La set-list, choisie par Tom Herman, est uniquement composée de titres de la période historique, 1975 à 1982. Du 16 juin (Toronto/Canada) au 3 juillet (Columbus/Ohio - USA), c'est l'Amérique du Nord, essentiellement l'Est des Etats-Unis, qui est visitée. Gary Siperko (Rocket From The Tombs, ) prend la place de Tom Herman au sein du groupe. Du 2 (Vancouver) au 10 décembre (San Diego), c'est l'ouest du continent nord-américain qui est visité. Entre-temps, la Pere Ubu Moon Unit s'était produite en France, le 27 août à Nantes (Rendez-vous de l'Erdre) et le 19 novembre à Brest dans le cadre du Festival Invisible. A cette dernière occasion, Frank Byng remplaçait Steve Mehlman.
En mai 2016, le groupe annonce son retour en studio. En octobre, le titre du futur album est connu : 20 Years In A Montana Missile Silo.

2017

Le 18 janvier, David Thomas annonce que Gary Siperko intègre Pere Ubu comme second guitariste. L'enregistrement du nouvel album se termine et le mixage est finalisé en février. En juin, la sortie est annoncée pour le 29 septembre par le nouveau label du groupe, Cherry Red Records.
Kristof Hahn (Steel Guitar), qui a participé aux sessions, prend place également dans le groupe. Pere Ubu est alors à ce jour une entité musicale de 9 personnes : David Thomas (Voix), Michèle Temple (Basse), Keith Moliné et Gary Siperko (Guitare), Steve Mehlman (Batterie), Robert Wheeler (Synthétiseurs analogiques, Theremin), Gagarin (Synthétiseurs numériques), Darryl Boon (Clarinette) et Kristof Hahn (Steel Guitar).
Le 3ème coffret rétrospectif, Drive, He Said 1994-2002 sort sur Fire Records le 10 mars. Il couvre les 3 premiers albums de la "période moderne", Raygun Suitcase, Pennsylvania et St Arkansas.
Courte tournée européenne de la Pere Ubu Moon Unit en août avec une date en France, à Mulhouse, le 26.
Pour accompagner la parution du nouvel album, une tournée américaine est annoncée pour novembre et décembre. C'est une version à 5 du groupe (Thomas, Temple, Siperko, Wheeler et Mehlman) qui parcourra la côte Est.

Plan Cleveland 1er simple Photo Blank Records

Dossier de presse Blank Records / 1978

Photo Chrysalis Records

Dossier de presse Chrysalis Records / 1979

Pass AOW Tour Photo Fontana Records

Dossier de presse Fontana Records 1988

Photo Mercury Records

Dossier de presse Mercury Records / 1989

Photo Mercury Records

Dossier de presse Mercury Records / 1991

Photo Imago Records

Dossier de presse Imago Records 1992

Photo Tim Kerr Records

Dossier de presse Tim Kerr Records / 1995

Pub Musidisc

Publicité Musidisc France / 1998

Affiche Disastodrome Affiche It Came Outter Space Billet Bruxelles 2005 pere ubu en 2008

Pere Ubu en 2008

Tournée anglaise 2010

Flyer pour la tournée anglaise 2010

Livre David Thomas

The Book Of Hieroglyphs (2012)

Campagne publicitaire Ask Not

Ask Not Campaign (2013)

Campagne publicitaire Ask Not

Pere Ubu Fixes Thing, COGS Tour (2014)

image de l'affiche du Coed Jail Tour européen

Affiche de la tournée européenne (2016)

affiche de la tournée US de 2017

Affiche de la tournée US de novembre 2017

logo du site

© 2017 Charlie Dontsurf